Les écoles maternelles et élémentaires.

Publié le par Huguette Bello



C'est dans ces écoles que s'établit le premier contact avec la vie scolaire. Elles sont donc souvent capitales pour l'ensemble du parcours éducatif. L'accueil des enfants et leurs I de travail doivent être particulièrement soignées.

De nombreuses opérations ont été réalisées pour améliorer l’accueil des enfants de Saint-Paul dans les écoles : les projets les plus significatifs ont été les suivants :

 

1-      Construction de l’école de Roquefeuil

Le label « Haute Qualité Environnementale ».

16 classes (10 élémentaires et 6 maternelles) ainsi qu’un grand nombre d’équipements sportifs de qualité (dont un terrain de mini foot en gazon synthétique), le tout attenant à l’école.

-Montant des dépenses 2008: 4 600 000€

 

 

2-      Réhabilitation des cuisines et réfectoires

Pour assurer de bonnes conditions d’accueil des élèves et pour que les cuisines fonctionnent dans des conditions d’hygiène et de sécurité satisfaisantes, un programme pluriannuel de travaux a été lancé sur  6 écoles.

 

Dans ce cadre, 3 ensembles «cuisines réfectoires» ont été réhabilités en 2008 aux endroits suivants :

 

-          Ecole maternelle de la Saline Les Hauts

-          Ancienne école du Hangar

-          Ecole Paille en Queue à Plateau Caillou

-Montant des dépenses 2008: 600 000€.

 

3-      Aménagement de cours et clôtures d’écoles

De nombreuses cours d’écoles ont été réaménagées pour assurer la sécurité des élèves, favoriser les pratiques ludiques et améliorer le cadre de vie.

Parmi les écoles concernées par ces travaux de rénovation en 2008, on peut citer:

-          les écoles maternelles de l’Etang St Paul, Centre Ville, Carosse,

-          Les écoles primaires de Grand Fond, Tan Rouge PJ Bénard, Fleurimont 1 et Sans Souci ;

-Montant des dépenses 2008 : 936 000€.

 

 

4-      Réhabilitation de blocs sanitaires

Afin de rendre plus fonctionnels et plus accueillants les sanitaires de certaines écoles, les établissements scolaires suivants ont bénéficié de travaux :

 

-          Maternelle et élémentaire Eugène Dayot au Centre Ville, Savanna Emile Hugo, Laperrière, Chocas, Guillaume, Barrage, Petite France, Saline Les Bains Primaire

-Montant des dépenses 2008 : 200 000€.

 

 

 

 

5-      Etanchéité des écoles

Une vaste opération de réfection des étanchéités des structures communales a été entreprise.

Les principaux bâtiments traités en 2008 ont été :

 

-          Ecole PJ BENARD à Tan Rouge

-          Ecole du Hangar

-          Ecole Maternelle de Bois de Nèfles

-          Ecole primaire de Barrage

-          La Mairie Annexe de la Saline  les bains

-          La Mairie Annexe du Guillaume

-          Ecole de Savanna.

- Montant des dépenses 2008 : 550 000€

 

6-      Hygiène et sécurité

Nous avons mis un maximum de nos équipements aux normes de sécurité selon un programme pluriannuel. Les opérations suivantes ont été menées :

-          Contrôle technique d’écoles

-          Mise en conformité d’écoles

-          Installation d’Alarmes incendies

-          Dératisation d’écoles,

-          Peinture et ravalement des façades et des locaux

-          Maintenance électrique d’installations.

-Montant des dépenses de 53 000€

 

 

7-      Opérations diverses

Sur les écoles, d’autres interventions diverses ont été menées pour améliorer les conditions d’accueil des élèves, en particulier :

 

-          Protection de baies vitrées par la pose de grilles métalliques,

-          Mise en place de rideaux ignifuges,

-          Réalisation de sols souples.

- Montant des dépenses 2008 : 100 000€

 

 

Commenter cet article

HOARAU 27/08/2009 14:43

je tiens à réagir sur le tract distribué sur le thème de l'école.
Quand je lis " en seize mois de mandat,nous avons amélioré l'accueil et les conditions de travail scolaire des enfants dans les écoles de St Paul" et aussi "faciliter la pratique d'activité diverses" (notamment l'informatique), je ne peux qu'en douter Madame la Député Maire.

Un exemple pour illustrer mes propos :

j'ai été employé par la municipalité depuis Mai 2004 dans l'école élémentaire de Plateau Caillou
pour mes compétences en informatique et assurer donc une aide indispensable à l'utilisation des nouvelles technologies par les élèves de cette école.
Je faisais ainsi partie intégrante de l'équipe pédagogique et le non renouvellement de mon contrat (pour des raisons qui ne sont sûrement pas professionnelles,donc non valables) par votre équipe a remis en questions une bonne partie du Projet d'Ecole dans ce domaine et pénalisant ainsi les élèves puisque de nombreux enseignants se sont vus obliger de leur limiter l'accès aux nouvelles technologies par faute de moyen humain et de temps.

Je suis convaincu de n'avoir pas été le seul dans cette situation et dire que vous avez amélioré les conditions de travail en milieu scolaire m'exaspére et me fait plus que douter de vos propos.

Huguette Bello 31/08/2009 21:00


Monsieur, puis-je savoir quel type de contrat vous aviez, la date de fin de votre contrat et si possible votre nom ? Et ce afin de pouvoir entamer des recherches et comprendre les raisons de la
rupture de votre contrat pour pouvoir vous répondre. Vous étiez sans doute bénéficiaire d'un contrat d'avenir ( CAV ) et vous le savez : ces contrats réglementés par l'Etat ne sont pas
renouvelables une fois arrivés à échéance. Il faut que nous en parlions pour corriger ensemble cette situation. Vous pouvez me joindre au 0262 22 62 82 ou me rendre visite à ma permanence, au 19
rue Chaussée Royale, nous en discuterons. Avec toute ma considération.