Le soutien aux jeunes est une nécessité

Publié le par Huguette Bello


Pour la première fois à Saint-Paul, un comité de pilotage et de suivi, composé d’Inspecteurs de l’Education Nationale et de directeurs d’écoles, de représentants de la Caisse d’Allocations Familiales et d’associations s’est réuni afin de coordonner l’aide aux devoirs dans les écoles de Saint-Paul.



Chacun travaillait dans son coin sans même savoir ce que l'autre faisait dans le domaine de l'aide aux devoirs. Ce n'était pas constructif.

"Pour Saint-Paul de toutes nos Forces" a voulu qu'il en soit autrement.

Il nous fallait en effet réagir face aux données objectives de la situation difficile de la jeunesse saint-pauloise  :

           Faibles résultats au Brevet des Collèges : 9.3/20 à Saint-Paul, à La Réunion : 9.6/20, 

           Fréquentes sorties du système scolaire sans diplôme ni qualification (16 %),
           10 500 jeunes inscrits à la Mission Locale dont 2 100 en recherche active dont 50 % de niveau CAP-BEP
           
           2 808 jeunes de moins de 25 ans peu qualifiés inscrits au Pôle Emploi dont 300 déjà parents en mars 2009

Le soutien aux jeunes en difficulté est une nécessité, nous l'avons organisé.

C'est ainsi qu'à travers le Contrat Local d’Accompagnement Scolaire (CLAS) , nous avons tissé des liens avec le réseau associatif et en partenariat avec les associations de quartier, une aide aux devoirs a été mise en place  sur les quartiers prioritaires de la Commune et a concerné 647 élèves.


 

Commenter cet article

Kp 26/08/2009 14:33

Je n'ai eu que l'occasion accidentelle de vous rencontrer une fois (en sortant de la boulangerie!). Ce fut un plaisir de vous saluer et de recevoir en retour souriant! Vos paroles et votre regard racontent votre franchise! Votre combat, au delà des clichés féministes qu'on peut en faire, met en exergue un rappelque nul ne peut nier si ce n'est les perdants: vous avez toujours été une femme de valeur!Tenez bon!

Kp 26/08/2009 13:59

Depuis le vote des grands chantiers (route,...) la formation continue a subi une érosion des financements. L'érance des jeunes sortis du cycle scolaire (16 ans)s'accompagne de l'abandon des actions de formations pourtant essentielles (remise à niveau, alphabétisation, dynamisation,...). La commune, par le biais des associations de quartiers, pourrait-elle apporter son soutien à ces jeunes (réflexions, accompagnement à l'insertion, partenariat/niches d'emplois extérieurs,..)!? Cette jeunesse,un n'espérant pas de remède miracle, a besoin de votre présence politique.Nous sommes là pour vous aider dans cette action.

FONTAINE 23/08/2009 20:41

Ma chére Huguette, je crois en toi et je te souhaite bon courage.Je sais tu ne méritais pas cette injustice de la part de ses mauvais perdants. Je suis à 100% avec toi. Personnes ne pourra dire qu'en 17 mois tu n'as rien fait pour ST Paul, s'ils ne voient rien cela veut dire qu'ils sont aveugle. Tu es une femme que j'admire beaucoup, tu femme courageuse, dynamique et tu es un exemple.Et je demande aux ST Paulois de bien réfléchir car cette annulation est injuste car Mme Bello n'a pas organisé les élections de mars 2008 .

Huguette Bello 23/08/2009 20:55


Chère amie,
je te remercie pour tes encouragements.
Sache que c'est dans l'adversité que je me sens encore plus forte.
Ton soutien est précieux pour l'avenir de SaintPaul.