Préambule du CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MAI 2009

Publié le par Huguette Bello

 

Exposé introductif de Huguette Bello. 

 

" Mesdames, Messieurs et Cher(e)s Collègues,

Je vous souhaite la bienvenue à cette réunion du Conseil municipal

 

Depuis la tenue de notre dernière assemblée, nous avons dû nous exprimer fortement sur des sujets cruciaux. Je pense particulièrement à notre engagement ferme pour que le projet de «Pôle Sanitaire Ouest» voie le jour dans les meilleurs délais. Je pense aussi à notre prise de position déterminée pour la sauvegarde du VVF et à notre travail pour la réhabilitation du camping de Saint-Gilles. A chaque fois, nous avons à coeur de défendre les intérêts des Saint-Paulois.

Je vous invite, Cher(e)s collègues, à poursuivre dans cette logique pour mener à bien le développement et la modernisation de notre Ville, à travailler dans le calme et la sérénité sans se laisser distraire par tout autre considération.

Les différentes délibérations sur lesquelles nous sommes amenés à nous prononcer ce jour, contribuent à ce que Saint-Paul progresse. Elles sont d'autant plus indispensables que la Ville souffre de multiples retards.

 

I - Il en est ainsi en matière d’accès à la lecture et plus généralement à la culture. Comme vous avez pu le constater, la médiathèque actuelle ne répond plus ni aux attentes de la population ni aux exigences en matière culturelle. Exiguïté des locaux mais aussi manque d’activités, la structure actuelle est devenue totalement obsolète et de plus en plus inadaptée à une ville de plus de 100 000 habitants.

Dès notre élection, nous avons engagé des travaux pour la réhabilitation de l’actuelle médiathèque et renforcé sensiblement l’offre de produits culturels (Cd, Livres…). Mais il faut bien admettre que l'équipement actuel, même réhabilité, est insuffisant et que nous devons offrir aux Saint-Paulois une véritable médiathèque, base incontournable de toute politique culturelle. C'est ainsi que nous envisageons la construction d’une nouvelle médiathèque, plus grande et plus riche en termes d’offres. Elle sera localisée à l’entrée de la Ville en sorte d’être desservie par toutes les nouvelles infrastructures routières et de transport en commun et par le futur tram-train. Nous souhaitons ainsi faciliter l'accès de tous à la culture.

Nous aurons donc à valider le pré programme de l’opération ainsi que son coût prévisionnel.

 

II - Un autre retard que nous déplorons à chaque séance concerne les logements sociaux. Dans le droit fil des actions déjà entreprises dans ce domaine, nous aurons aujourd’hui à nous prononcer sur la mise en place d’une concertation préalable en vue de la création d’une zone d’aménagement concerté dénommée « Marie Caze ». A terme, ce programme de grande envergure verra la création d’environ 750 logements sociaux, accompagnés d’un ensemble d’équipements structurants.

En faveur du logement social, nous aurons également à nous prononcer sur l’amélioration anticipée des conditions sanitaires des logements entrant dans le cadre de l’opération de résorption de l’habitat insalubre (RHI) « Chemin Vélio ». Le 12 novembre 2008, le Conseil a validé le lancement d’une étude de faisabilité de RHI sur le secteur de La Saline. Cette étude a recensé un fort pourcentage de logements insalubres sur ce site. Compte tenu des délais de réalisation de l’opération globale, et face à la situation dans laquelle se trouvent ces familles, il nous est proposé de réaliser d'ores et déjà des travaux d’amélioration, essentiellement liés aux sanitaires.

Vous savez également que notre centre-ville fait l'objet d'un ambitieux programme de renouvellement urbain qui doit aboutir à sa complète reconfiguration. Confié à la SEDRE dans le cadre d’une convention de concession, ce programme entre dans sa phase opérationnelle. Afin de la mener à bien, la SEDRE doit solliciter des emprunts auprès de divers établissements bancaires, pour lesquels une garantie de la Ville est demandée.

 

III - Enfin et à l’approche des vacances de l’hiver austral, la Municipalité, dans le cadre de sa politique d’animation en faveur des jeunes, mettra en place des Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH), qui permettront à plus de 2400 enfants âgés entres 3 et 12 ans, de bénéficier d’activités ludiques pendant leurs vacances. Comme les années précédentes, une participation financière sera demandée aux familles, conformément au barème qui vous est soumis pour validation.

Nous aurons également à nous prononcer sur l’octroi d’un certain nombre de subventions en faveur de diverses associations, afin de les aider à mener à bien leurs actions de proximité.

Je vous remercie de votre attention. "

 

Commenter cet article