Préambule du CONSEIL MUNICIPAL DU 29 JUILLET 2009

Publié le par Huguette Bello

 

  Exposé introductif de Huguette Bello.



" Mesdames, Messieurs, Chers Collègues.


Notre Assemblée est aujourd’hui convoquée pour examiner trente dossiers et je souhaite souligner l’intérêt de certains d’entre eux, en particulier ceux relatifs à la gestion de deux services publics : l’eau et les jeux.

 

 

I - Le dossier majeur de cette séance est constitué par le rapport relatif au Mode de gestion du service public de l’eau potable.

 

Comme vous le savez, le service de l’eau est actuellement délégué à Véolia sur la base d’un contrat conclu par la municipalité précédente et qui arrive à échéance le 14 juillet 2010.


Il nous revient donc de préparer cette échéance et de déterminer le mode de gestion le plus pertinent pour répondre aux lourdes contraintes et exigences de ce service public.


Nous devons à nos concitoyens un service public qui leur propose, au meilleur coût, une eau de grande qualité.


Je considère que ce double objectif – qui n’est pas contradictoire- pourra être atteint par la dévolution de ce service à la Régie La Créole qui gère déjà avec professionnalisme le service de l’assainissement.

 

Le mode de gestion qui vous sera proposé repose sur notre volonté de mieux maîtriser les choix stratégiques à opérer en matière d’investissement et de redonner à la puissance publique le soin d’assurer en toute transparence et dans le seul souci de l’intérêt général, la distribution de cette denrée précieuse et vitale qu’est l’eau potable.

 

Gérer en régie le service de l’eau doit impérativement aller de pair avec une gestion sans faille de ce service qui, faut-il le rappeler, doit être équilibré en recettes et en dépenses. C’est dire que la régie qui vous ici proposée est à mille lieux des propos démagogues de nos adversaires politiques, ceux-là mêmes qui ont proposé de nombreux dégrèvements à la veille des dernières élections…

 

 

II - Nous examinerons également au cours de ce Conseil le dossier le la Délégation du service public des jeux du Casino de Saint-Gilles les Bains.


Vous serez à ce titre appelés à entériner le choix de la COREJE (Compagnie Réunionnaise des Jeux) en qualité de délégataire chargé de la gestion du Casino de Saint-Gilles les Bains et à approuver le nouveau cahier des charges qui prendra effet le 1er novembre 2009 pour une nouvelle durée de 18 années.

 

Vous constaterez à la lecture du rapport que les négociations menées par nos collègues élus au sein de la Commission des Délégations de Service Public, aidés par notre avocat et nos responsables de services, ont abouti non seulement à une amélioration substantielle des engagements du gestionnaire sortant en matière d’animation mais aussi à une optimisation des produits financiers recouvrés par la Commune. Grâce à une revalorisation des taux du prélèvement communal, nous pourrons en effet bénéficier chaque année d’une recette de 300 à 400 000 euros supplémentaires.

 

 

III – Parmi les autres dossiers, permettez-moi d’attirer votre attention sur ceux qui concernent des domaines que nous avons à cœur de développer et qui contribuent à faciliter la vie des Saint-Paulois.

 

- Dans le domaine de l’éducation, vous constaterez la poursuite des efforts entrepris par notre Municipalité pour améliorer le bâti scolaire (construction de 6 préaux / réhabilitation de 6 écoles / réfection de toitures) mais aussi pour lutter contre la fracture numérique et l’isolement des écoles de Mafate.

 

 

- Dans le domaine des équipements sportifs et de loisirs, vous m’habiliterez, sans nul doute, à signer les marchés de travaux et avenants nécessaires à la réhabilitation complète de la piscine de Saint-Paul Ville et de la salle polyvalente de l’Etang.

 

Vous serez également amenés à adopter un programme de plus de 260 000 € de travaux pour la réalisation de 13 aires de jeux dans différents quartiers de la Commune.

 

Enfin, dans la perspective de plus en plus rapprochée de l’ouverture du camping de Saint-Gilles les Bains, nous approuverons la modification du règlement d’aménagement de la ZAC de Saint-Gilles les Bains.

 

            - L’insertion sociale et professionnelle ne sera pas oubliée comme en témoigne notre rapport visant à la validation de 15 nouvelles actions innovantes qui permettront la réalisation de 15 chantiers d’insertion sociale au profit de la Commune mais surtout des personnes qui seront employées à cet effet. 

 

- Dans le domaine de l’aménagement du territoire et du développement durable, je soulignerai notamment  la passation d’une convention cadre avec l’Office National des Forêts pour l’entretien, la restauration et la réalisation de nouveaux aménagements dans la forêt domaniale de l’Etang de Saint-Paul. Cette convention permettra de réaménager et de procéder à l’extension du parcours de santé tant prisé par la population de notre commune.


La même préoccupation environnementale nous conduira à nous à vous soumettre pour approbation un nouveau programme d’entretien, d’aménagement et de conservation des espaces naturels sensibles de l’Etang de Saint-Paul.

 

Notre préoccupation pour la préservation de l’environnement et la promotion du développement durable trouvera également une autre illustration par l’adoption du projet de délibération visant à exonérer de la Taxe foncière sur les propriétés non bâties les agriculteurs exploitant des terrains selon les modes de production biologique.

 

 

            - Toujours en cohérence avec nos engagements dans le domaine du logement social, nous accorderons notre garantie d’emprunt aux opérateurs chargés de la construction de programmes de logements sociaux et faciliterons la vie quotidienne des familles domiciliées sur des terrains communaux en leur autorisant à améliorer les conditions sanitaires de leurs logements dans l’attente de la réalisation des RHI programmées.

 

Nous approuverons enfin le compte rendu annuel au concédant présenté par la SHLMR pour la réalisation de la ZAC/RHI de Bois Rouge.

 

 

            Tels sont rapidement brossés les grands dossiers de notre conseil de ce jour qui intervient à la veille de la décision du Conseil d’Etat prévue pour le 11 Août.


Quelle que soit la décision retenue, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que, dans un contexte difficile, nous avons tous travaillé d’arrache pied pour faire avancer notre commune.


Depuis notre arrivée, 14 conseils municipaux ont été tenus, au cours desquels notre assemblée a voté plus de 400 délibérations.

 

Nous pouvons être fiers de notre travail pour lequel je tiens, une nouvelle fois, à vous remercier tous et toutes. Je ne doute pas un seul instant que nous aurons à poursuivre et à amplifier ce que nous avons commencé à faire et –reconnaissons-le à bien faire-  au bénéfice des Saint-Paulois.

Je vous remercie de votre attention. "

 

           

Commenter cet article