Profession de foi

Publié le par Huguette Bello

Madame, Mademoiselle, Monsieur

Retour aux urnes : ainsi en a décidé le Conseil d’État. Les Saint- Paulois iront donc voter (et signer) à nouveau le 27 septembre prochain. Nous nous présentons à vos suffrages avec une équipe qui réunit toujours l’ensemble de la gauche saint-pauloise ainsi que des personnes impliquées dans la vie locale sans se réclamer d’un parti politique. L’expérience a conforté notre entente. Notre programme reste évidemment le même. Il a été approuvé par la majorité d’entre vous il y a quelques mois. Son application commence à porter ses fruits.


En seize mois, sans augmentation d’impôts, beaucoup de nos projets ont déjà été mis en oeuvre. Certains se sont déjà concrétisés, d’autres sont en cours de réalisation, d’autres encore sont à l’étape de réflexion. Spectaculaires ou plus modestes, ces évolutions témoignent toutes qu’une nouvelle dynamique est enclenchée à Saint-Paul. Le temps de l’immobilisme, des gaspillages et de l’à peu près est révolu.


Pour ces nouvelles élections, le choix est simple : poursuivre ensemble, en l’amplifiant, le changement amorcé ou remettre à nouveau le destin de Saint-Paul à ceux-là mêmes qui n’ont rien su faire des atouts de notre ville.


Nous continuerons à intervenir sur le cadre de vie.
À travailler pour que toutes les familles saint-pauloises vivent dans des logements dignes. Pour doter les quartiers des équipements qui leur font encore défaut. Pour améliorer les espaces publics.

Nous poursuivrons dans la voie que nous avons ouverte en exerçant toutes les compétences de proximité que la loi confie au maire : service de la petite enfance, écoles, actions pour les personnes âgées ou porteuses de handicap. Ces missions ont une influence considérable sur la vie quotidienne et sont créatrices d’emplois. Nous serons extrêmement vigilants pour que le Pôle sanitaire de l’Ouest, dont nous avons su lancer le projet, soit construit : Saint-Paul ne veut plus être la seule grande ville de la Réunion privée d’un hôpital public moderne !


Notre réflexion sur la réorganisation urbaine et citoyenne de
Saint-Paul a beaucoup avancé. Avec la définition de six bassins de vie dont chacun proposera services publics, emplois, activités et commerces, Saint-Paul sera une ville décentralisée et multipolaire. Tous les territoires de la commune, ceux du littoral, ceux qui sont à mi-pente, ceux des Hauts seront pris en compte. La démocratie locale y gagnera encore.


Après avoir réglé les innombrables contentieux légués par nos prédécesseurs, nous voulons maintenant accélérer notre action en faveur d’un développement économique générateur d’emplois en profitant de toutes les possibilités de la commune. Nous continuerons à développer des zones d’activités, notamment en liaison avec la route des Tamarins.

Nous travaillons avec les
agriculteurs en faveur d’une agriculture durable, biologique dans les zones les plus fragiles, et qui aille dans le sens de l’autosuffisance alimentaire.
Nous
les soutenons déjà par des mesures concrètes.

Nous continuerons. Saint-Paul peut et doit devenir le grenier de
la Réunion.



Revaloriser le centre-ville, réaménager les quartiers, c’est aussi redynamiser les commerces de proximité. Nous continuerons.

Nous avons donné un nouvel élan à la politique touristique pour valoriser nos sites naturels et patrimoniaux : de la station balnéaire à Maïdo et à Mafate, leur variété et leur richesse sont sans égales à la Réunion. Nous continuerons.

L’économie solidaire doit devenir un véritable secteur d’activités et d’emplois.

La pêche sera encouragée. Nous lancerons un pôle d’excellence tourné vers la mer et les ressources des océans. Nous profiterons du Grenelle de la Mer pour accélérer ce grand
projet
que nous avons annoncé dès mars 2008.


La nature est fragile, elle n’est pas inépuisable. Nous avons
réuni les conditions pour offrir une eau de qualité au meilleur coût. Les énergies renouvelables sont déjà privilégiées : nous continuerons. La biodiversité de nos sites naturels sera de mieux en mieux préservée. Saint-Paul sera une ville arborée, fleurie, propre. Nous serons attentifs en tout à l’environnement. Plutôt que privilégier quelques enclaves symboliques, nous préférons de beaucoup favoriser une pratique quotidienne de l’écologie pour tous et par tous.


Après seize mois, Saint-Paul n’est déjà plus un désert
culturel. Le sport y retrouve ses lettres de noblesse. Nous poursuivrons la construction et la remise aux normes des équipements indispensables à la vie culturelle et à la pratique sportive. L’accès de tous à toutes les activités continuera à être facilité. Là-dessus aussi, notre engagement reste le même

La jeunesse est au coeur de nos préoccupations. Pour elle, nous mobiliserons les moyens, les acteurs, les idées. Nous ferons de Saint-Paul une ville-pilote de la nouvelle politique pour la jeunesse.


Vous l’avez compris,
nous sommes prêts, dès le lendemain de cette parenthèse électorale, à reprendre notre travail. Nous le sommes d’autant plus que, loin des conflits accumulés par nos prédécesseurs, notre équipe a su rétablir un dialogue constructif avec tous les partenaires de la commune.


Le temps presse. Saint-Paul doit devenir la
ville solidaire et innovante, la grande ville structurée et moderne, la ville de référence qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être.


Tout cela, nous avons commencé à le faire.


Avec vous, nous continuerons.

Pour SAINT-PAUL, de toutes nos FORCES !

Publié dans Editorial

Commenter cet article

kp 17/09/2009 19:16

Votre mandature est comme celle d'un poussin qui sort tout juste de l'oeuf, et qui croît en la vie! Attention car des rapaces veillent afin de vous déchiqueter et s'approprier le territoire.Tenez ferme.