Profession de foi

Publié le par Huguette Bello

Pour lire la profession de foi, cliquez sur le lien suivant


PDFOI_BELLO_5.pdf PROFESSION-DE-FOI_BELLO_.pdf

Publié dans Editorial

Commenter cet article

marc 21/09/2009 12:54

merci, madame Bello pour vos réponses claires.je voudrais également savoir quel est le montant de la subvention accordée à la Saint-Pauloise.
Merci à vous

Huguette Bello 21/09/2009 13:02



Marc,
au niveau de l’équipe de football de la Saint-Pauloise, les subventions ont évolué comme suit, de 2007 à 2009 : ( je vous rappelle que notre équipe municipale est arrivée en mars 2008 et que
les subventions de 2008 et 2009 relèvent de notre responsabilité pas le montant de 2007 attribué par nos prédécesseurs )







2007




449.000 euros






2008




350.000 euros






2009




300.000 euros






 


 


En 2009, 300.000 euros ont été alloués à la Saint-Pauloise. Cette aide a été accompagnée d’engagements réciproques tendant notamment à une plus grande rigueur de
gestion au niveau de cette association sportive et a fait l’objet d’une convention dite d’objectifs et de moyens.


 J'espère avoir répondu à votre interrogation et vous remercie de l'intérêt que vous portez à notre commune.



marc 21/09/2009 12:28

combien d'associations sont subventionnées ?

Huguette Bello 21/09/2009 12:50



BONJOUR, MARC
Voici les réponses que j'apporte à votre question.


Je pense qu’il convient tout d'abord d’insister sur notre approche vis-à-vis du monde associatif, marquée principalement par le dialogue et la concertation.


 


Tel a été à l’évidence le cas s’agissant du monde sportif avec la création de l’OMS. Le succès ici est patent.


 


Dans le domaine culturel, nous avons mis en place en 2008 de nombeuses réunions de débat et ainsi renoué le dialogue avec les associations culturelles et nous
avons lancé des actions fortes dans le domaine de la musique (école municipale de musique) et tenté de dynamiser le partenariat avec les associations culturelles : le théâtre Volart, le
théâtre des Alberts et bien d'autres, Racine Kaf...


 



En 2009, sur les 3.200.000 euros de subvention alloués aux diverses associations, NOUS AVONS CONSACRE 1.450.000
euros  au domaine sportif et à 124 associations sportives.


 


Parallèlement dans le domaine culturel, 400.000 euros ont été alloués à 46
associations.


 


à Sport : 1.450.000 euros pour 124 associations


 


à Associations de quartiers et autres : 800.000 euros


- Associations de quartiers :


- Autres associations : Ex FEDAR et ARAST


 


à Culturel : 400.000 euros pour 46 associations


- Compagnie de Théâtre


- Musique



            - Livre, association jeunesse de l’Océan
Indien
Pour votre information :


232 associations sont identifiées par la
Mairie suite à une demande


de subventions. Elles sont réparties sur les
différents quartiers par


thématiques.
 Parmi elles, on note :


- une soixantaine d’associations culturelles
(ayant le mot culture


dans leur présentation),


- une trentaine liée au développement local
(associations de


quartier),


- une vingtaine liée à l’éducation nationale
(associations de parents),


- une quinzaine d’associations sportives et de
loisirs,


- des associations dont les thèmes d’action
sont l’enfance, la santé,


l’environnement … ,


- 20 garderies scolaires (et associations de
parents d’élèves) avec un


statut associatif.


Du temps de mes prédécesseurs, le soutien à la
vie associative s’était limité au versement de subvention.
Notre équipe municipale a voulu qu'un vrai service municipal aux associations soit  créé afin de dépasser ce niveau minimal et insuffisant de prestation et de mieux répondre à la demande en conseil
et accompagnement des associations.


De plus, un vaste programme de remise en état
et de mise à disposition des équipements de proximité est en cours.
Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale intervient également dans cette
dynamique sur les territoires prioritaires.


En tout état de cause, les associations sont
et seront des partenaires naturels de


la politique sociale et d’animation de la
Commune. Elles auront également


une carte à jouer dans le cadre du
développement de l’économie solidaire.


Leur professionnalisation, leur gestion saine
de leurs finances et leur capacité de créer des emplois seront un toutefois un préalable. Et nous les aiderons à y parvenir.





 



jeanne 21/09/2009 12:24

QUELS SONT VOS PROJETS POUR LA STATION BALNEAIRE ?

Huguette Bello 23/09/2009 08:06


Bonjour, jeanne Voici quelques exemples de projets pour la station balnéaire. Assurer le renouveau de l’image et du positionnement de la station balnéaire et améliorer l’offre touristique en
matière d’hébergement, de stationnement, d’équipement et de services, tel est mon objectif : CENTRE-BOURG DE SAINT-GILLES LES BAINS L’étude de requalification urbaine propose 2 scénari
d’aménagement possibles mettant en exergue le bilan coût-avantages en termes de délais, de coûts de programme intégrant les acquisitions foncières éventuelles et les points durs ou bloquants pour
leur mise en oeuvre. L’étude attribuée en juillet 2009 au groupement de bureaux d’étude Codra/Brabant/ Compagnie du paysage intègre les propositions de traitement des voies et réseaux des rues
Général de Gaulle (du Privé au Cubana), de la Poste et de la Plage, en liaison avec l’aménagement de l’esplanade des Roches Noires. Ainsi que l’aménagement urbain de « la plage des Roches Noires »
(Front de mer, gendarmerie, Mairie annexe + les locaux occupés par le service de la Protection Maternelle et Infantile du Département, Parking, Ecole maternelle des Roches Noires…) et l’aménagement
du forum. Le volet déplacement avec l’intégration à terme du tram train, stationnement et espace public n’est pas oublié. Des liens avec le port de Saint-Gilles-les-Bains seront dessinés.
AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE DE CAP HOMARD GRAND FOND Le programme a pour ambition de prolonger l’aménagement inachevé depuis 9 ans du site de Boucan Canot/Cap Homard jusqu’à la ravine de Grand Fond au
niveau de l’échangeur de la route du théâtre, en identifiant clairement cette voie comme un axe touristique. Le tout, en offrant un cheminement mieux adapté aux piétons, cyclistes et personnes à
mobilité réduite avec un recalibrage et la réfection de la voirie, en favorisant les circulations douces. AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE DES ROCHES NOIRES AUX BRISANTS L’ambition est de conforter
l’attractivité et la fonctionnalité de ce site touristique majeur Saint-Gillois. Il s’inscrit comme un des éléments de structuration de la cité balnéaire et consiste à offrir un espace de loisir
propice à renforcer la vie du site et à contribuer à la protection de cet espace contre les phénomènes d’érosion. La piétonisation du site est à l’étude. Il est prévu de favoriser l’accès aux zones
de stationnement puis à la plage, de s’attacher à proposer des espaces de convivialité, de services et de rencontres, tout en de valorisant le « cachet » du site par un programme de végétalisation
répondant à une double préoccupation historique et esthétique et de créer des liaisons piétonnières avec l’hyper centre et le port. Piétonisation du site avec limitation de l’accès à l’esplanade
littorale à créer, recalibrage de l’esplanade et réfection des revêtements de sols, implantation de mobiliers urbains adaptés, végétalisation, réorganisation du plan de circulation et du
stationnement, éclairage public, implantation d’une structure à vocation multiple, rien ne sera laissé au hasard. Mais tout sera fait en concertation. AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE DES RUES AMBROISE
VOLLARD ET DU LAGON Il s’agit de conforter l’attractivité de ce secteur en facilitant, l’accès aux usagers, l’accès à la plage de la Saline principalement par une meilleure desserte des chemins des
pêcheurs. Il consiste également en un prolongement de l’aménagement de l’Ermitage 15 RONDAVELLES DE « 3e GÉNÉRATION » A ce jour, sept rondavelles ont été construites et ont été financées par
l’Europe (FEDER) la Région Réunion et la Commune de Saint-Paul. S’inscrivant dans l’orientation visant au développement touristique de notre île et de façon particulière de l’espace balnéaire
saint-gillois, ce projet a pour objet l’implantation sur le littoral de la Station Balnéaire de 15 nouveaux de ces équipements multi services implantés sur l’ensemble du littoral Saint- Gillois.
Les objectifs visent à améliorer l’accueil et le service sur l’ensemble du littoral Saint-Gillois (meilleure répartition des flux de population), Proposer un service public de qualité (douches et
toilettes), s’attacher à proposer une offre valorisant les produits locaux, ou encore retenir un choix architectural permettant une intégration harmonieuse au site (cachet et choix de matériaux).
Sans oublier une organisation offrant un espace sanitaire de qualité et accessible aux personnes à mobilité réduite au sein d’une conception architecturale privilégiant la convivialité, le confort
des usagers et la bonne exploitation de l’équipement.