Face à face avec Huguette Bello : la précarité à Saint-Paul

Publié le par Huguette Bello

" Gouvernement là, i veut fait mange anou la peau patate èk galet !" 

Comment définit-on la précarité ?

Le tableau de bord de la précarité (DRASS) présente les données sur la précarité financière selon trois axes : les personnes bénéficiaires des minima sociaux, les allocataires de l’allocation personnalisée d’autonomie pour les personnes âgées, le surendettement à La Réunion.

La pauvreté se définit administrativement de la manière suivante : « est pauvre toute personne bénéficiant d’une aide dont l’objectif est de lutter contre la pauvreté ».

A La Réunion, vous le savez, 30 % de la population (243 700 personnes) sont couverts par au moins un minima social,
et 23,5 % sont concernés par le RMI dont 40 % au titre d'allocataires, ce qui représentait un montant de 380 millions d'euros de prestations en 2006. 

Dans notre commune, à Saint-Paul, 
26 472 personnes sont couvertes par les minima sociaux à Saint-Paul au 31.12.2008.


Quel âge ont-ils ?
 

En tant que députée, maire d'une mandature écourtée par une décision incompréhensible et candidate, je connais les Saint-Paulois, je les rencontre sur le terrain ces 1 032 jeunes Saint-Paulois  âgés de moins de 25 ans couverts par les minima sociaux.

 Et tous les autres, les 1 598 qui ont de 25 à 29 ans

 les 3 243 qui sont âgés de 30 à 39 ans

 les 3 178 qui ont entre  40 et 49 ans

 les 2 276 de 50 à 59 ans  et les 574 de plus de  60 ans. Ils me disent leurs difficultés, leur mécontentement contre ce gouvernement injuste et les candidats de l'UMP !
" Gouvernement là, i veut fait mange anou la peau patate èk galet !" 
Surtout les 30 - 39 ans payent la contribution la plus lourde car les plus touchés !



Quelle est la composition familiale des personnes couvertes par les minima sociaux à Saint-Paul ?

Ce sont d'abord des personnes isolées, des hommes au nombre de  3 749 et des femmes, 2 015 femmes exactement. La tragédie de la précarité c'est qu'elle se vit dans l'isolement et la solitude !

Puis vous avez des familles monoparentales avec 1 enfant ( 1 776 familles ) des familles monoparentales avec 2 enfants  (1 053
familles )
 


Y a-t-il des couples saint-paulois qui bénéficient des minima sociaux ?

Oui, les couples avec 1 enfant sont au nombre de 641, ceux avec 2 enfants sont au nombre de 666

Et avec 3 enfants ou plus, ils sont 691 couples et il y a 629

couples  saint-paulois sans enfant qui bénéficient des minima sociaux. Vous le constatez, ce sont surtout les personnes isolées ou familles monoparentales qui vivent majoritairement dans la précarité.

Huguette Bello, parlons du RMI sur Saint-Paul !

Pour rappel, le RMI est versé au demandeur âgé d’au moins 25 ans ou assurant la charge d’au moins un enfant ou d’une personne âgée de moins de 25 ans.
Cette prestation est
soumise à condition de ressources.
Elle a été créée par la loi du 1
er décembre 1988 avec un triple objectif :
Garantir un revenu minimum
Permettre l’accès à des droits sociaux
Aider à l’insertion sociale et professionnelle.


L’allocation RMI dépend de la composition familiale et est différentielle. Son montant est
révisé tous les 3 mois pour chaque foyer.

Les personnes couvertes par le RMI à Saint-Paul au 31.12.2008 sont au nombre de 19 918. Derrière ce chiffre se cache la détresse saint-pauloise !



Qui est RMIste  à Saint-Paul ?

 

Les plus nombreux sont des hommes isolés au nombre de 3 749 puis des femmes isolées 2 015

Viennent ensuite les familles monoparentales avec 1 enfant : 1 776 familles .Les familles monoparentales avec 2 enfants : 1 053 familles   Les familles monoparentales avec 3 enfants et plus : 681 familles 

Enfin les couples avec 3 enfants ou plus :  691 
les couples avec 2 enfants : 666 
les couples avec 1 enfant  :  641

Il y a aussi des couples sans enfant, ils sont 629.

Je le répète le nombre d’allocataires du RMI est de 8 498  et le nombre de personnes couvertes par le RMI est de 19 918

Quelle est leur répartition par tranche d'âge ?

Les moins de 25 ans sont au nombre de 306

les 25-39 ans : 3 889

les 40-50 ans : 2 763

les plus de  50 ans : 1 540


Quelle est la composition familiale des personnes au RMI ? 

 

Ce sont des personnes isolées : 3 749
des familles monoparentales :  1 776
des couples avec enfants : 666
des couples sans enfant : 641


Depuis combien de temps sont-ils RMIstes ?

Certains depuis plus de 5 ans ou plus et ils sont 4 290 dans cette situation !  ils ont 2 104 RMIstes de 2 à 4 ans révolus.
Ceux qui sont RMIstes depuis moins de 2 ans sont 2 104 personnes


Quelle est la place des femmes des Saint-Pauloises dans le dispositif du RMI ?

 

Les femmes saint-pauloises représentent 53 % des allocataires du RMI, (57 % à La Réunion) et les moins de 30 ans, 19 % comme pour l’ensemble de La Réunion.


Quelle est la proportion des RMIstes dans la population de Saint-Paul ?

 
Vous vous rendez compte que la part des allocataires du RMI de Saint-Paul dans l’ensemble de La Réunion correspond à la part de la population de Saint-Paul dans l’ensemble départemental : 13 %  !

Le RMI constitue la prestation la plus fréquente et concerne 25.2 % de la population de l’île et 19.8 % de celle de Saint-Paul en 2008.

Près de 20% de la population saint-pauloise dépend du RMI !

Alors qu’une baisse du nombre de RMIstes s'observe en France métropolitaine, à La Réunion depuis 2005, la part des allocataires pour 1 000 personnes âgées entre 20 et 59 ans continue d'augmenter : 176 en 2006 contre 163 en 2003.

 

Le nombre de RMIstes croît plus vite que la population de 20-59 ans entre 2002 et 2006.



 






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article