LA QUESTION DES DECLASSEMENTS DE TERRAINS

Publié le par Huguette Bello

 

Elle s’inscrit dans le cadre général du droit de l’urbanisme et donc dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU).
 

A notre arrivée, nous avons hérité d’un POS (plan d’occupation des sols ) obsolète datant de 1990 et reprenant des règles d’urbanisme qui remontent à 1978 et 1983 ! En 1990, il y avait 71 679 habitants et Saint-Paul aujourd’hui dépasse les 102 000 habitants.



Il nous fallait donc travailler sur tous ces éléments, les contraintes, le POS inadapté à la démographie, les retards à combler, le nombre d’habitants supplémentaires d’ici à 2020 (soit 30 000 habitants de plus), le nombre de logements nécessaires d’environ 13 000…



Nous avons donc élaboré un nouveau Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD)  et des Orientations d’Aménagement (OA).


Près de 50 réunions ont été organisées en interne avec les élus, les services et les divers organismes concernés (Région, Département, Etat, SAFER, Chambre d’Agriculture, DAF, associations…), 2 réunions plénières avec les personnes publiques associées (PPA) et une réunion avec plusieurs associations de défense de l’environnement.


Dès septembre de l’année dernière, nous avons présenté le PADD. En novembre 2008 le débat s’est fait en conseil municipal, les nouvelles orientations d’aménagement ont été validées.


En janvier 2009 nous avons présenté les orientations d’aménagement et en avril 2009 nous avons arrêté le projet de PLU par Délibération du Conseil municipal.


En août et septembre 2009 la population devait être consultée au travers de l’enquête publique.


Dans le cadre du PLU nous apportons des réponses aux demandes de déclassement de terrains à différents niveaux :

   -         
S’agissant des terrains agricoles enclavés en zones urbanisées, nous sommes totalement favorables pour procéder à leur déclassement compte tenu qu’il n’est plus possible d’y pratiquer une activité agricole. Un travail précis a été effectué avec les Affaires Agricoles et la Chambre d’agriculture.

-         Compte tenu des orientations du PLU définissant 6 bassins de vie ( Centre ville-Cambaie, Plaine Bois de Nèfles, Guillaume, Saline, Plateau Caillou-Fleurimont, la Zone Balnéaire ), des déclassements de terrains seront nécessaires afin de construire les logements, les zones d'activités et les équipements publiques correspondant à la progression de population de ces bassins.
 
-          Une grande majorité des demandes de déclassement proviennent des personnes vivant en zones agricoles bien avant 1994 et dont les terrains ont été gelés à cette date par le Département dans le cadre du projet d'irrigation de l'Ouest.
 Bien que le Département ait été sourd à toutes nos démarches pour reconnaître la situation de ces personnes, nous avons pu inscrire dans le cadre du Schéma d'Aménagement Régional la possibilité pour ces Saint-Paulois de pouvoir rénover ou agrandir leur habitat. Cette avancée est considérablee car elle offre enfin la possibilité à des familles nécessiteuses de pouvoir vivre dignement.

Je m'engage en tant que Maire à poursuivre le travail colossal que nous avons réalisé et qui a permis à Saint-Paul de rattraper des décennies  de laxisme de nos prédécesseurs qui depuis 1990 ont été incapables de finaliser un Plan Local d'Urbanisme pour Saint-Paul.


Commenter cet article

yab 24/09/2009 07:52


bonjour, Madame la Députée et bientôt Maire,
la grotte des premiers français est le symbole du peuplement de la Réunion et on me dit que vous avez déjà lancé des projets de réhabilitation de ce site exceptionnel, pouvez-vous en rendre compte
au Saint-Paulois que je ne suis pas mais en tant que Réunionnais, ce qui se fait dans la ville berceau des Réunionnais m'intéresse au plus haut point. Saint-paul n'est pas comme les autres villes,
elle appartient à tous les Réunionnais !


Huguette Bello 24/09/2009 08:02


Monsieur,
votre intérêt pour la ville berceau des Réunionnais fait de vous un grand Réunionnais attaché au patrimoine et à l'histoire de La Réunion.
Je vous répondrai par le biais d'un article afin de détailler tout le travail que nous avons fait sur ce dossier en effet prioritaire et urgent.
A bientôt pour une réponse longue et complète sur ce point.