Nos adversaires impuissants face à une nouvelle défaite ce dimanche se répandent dans l’outrance

Publié le par Huguette Bello

Alors que le monde traverse une crise sans précédent et que chacun s’évertue à ouvrir des pistes de solution, l’ancien Maire, qui ne se remet pas de sa défaite, se répand dans l’outrance jusqu’à rendre responsable la Députée Huguette Bello de tous les fléaux sociaux qui affectent l’île : c’est ainsi que dans sa feuille, Saint-Paul demain, contre laquelle du reste la municipalité a déposé plainte, il déclare: « rien que sur l’année 2008, madame Bello est responsable de plus de 20% du chômage dans l’île » ! Si des drames humains ne se cachaient pas derrière ce pourcentage, l’idiotie du propos  prêterait à rire.

Les Saint-Paulois  ont sanctionné en mars 2008 et sanctionneront ce dimanche 27 les 2 candidats UMP et la politique du gouvernement UMP qu’ils soutiennent et savent bien où se situe la responsabilité de chacun et savent faire la différence entre la malveillance d’un perdant rancunier et le souci de bien faire de ceux que les Saint-Paulois ont plébiscités et éliront dimanche 27.

 

Au sein même des services de la Mairie, nous avons trouvé une situation totalement injuste manifeste de l’indifférence de l’ancienne équipe envers les travailleurs pauvres saint-paulois. 106 agents non-titulaires, des écoles principalement (balayeuses, surveillantes, personnel de cantines), mais aussi d’autres services de la Commune de Saint-Paul vivent avec moins de 500 euros par mois, ils gagnent moins qu’une personne embauchée sur un contrat aidé ( CAE ou CUI ). Certains vivent depuis plus de 30 ans avec la moitié du seuil de pauvreté, soit 400 euros ! depuis plus de 30ans !!!


Notre nouvelle municipalité a donc décidé de revaloriser leur salaire à compter du mois de mai.

Cette mesure d’urgence sociale a fait l’objet d’une délibération lors dun conseil municipal, l’objectif étant d’ajuster leur temps de travail et permettre ainsi une revalorisation des salaires de ces non titulaires aux salaires choquants. Les employées rémunérées sur la base mensuelle de 70 heures pourront ainsi travailler 87 heures et verront leur salaire augmenter d’environ 120 euros. Celles qui effectuaient jusqu’à présent 44 heures pourront toucher 300 euros de plus.


Cette initiative, présentée en Comité technique paritaire, a été saluée par les organisations syndicales de la collectivité. Voilà une injustice héritée de l’ancienne équipe désormais réparée !

Alors que plus de la moitié des Réunionnais ( 52% ) vivent avec moins de 800 euros, seuil de pauvreté national, alors que nous devons tous unir nos forces pour sortir de la misère les 20% de Réunionnais qui vivent avec moins de 500  euros par mois, les candidats UMP i rod pou mont la tête des Saint-Paulois, fé kroir i embauche endéor, dress linn kont l’autre, en cherchant à exploiter le stress social et économique des Saint-Paulois.

Il oublie qu’il a lui-même embauché 152 personnes originaires d’autres communes.

Nous ne lui ferons pas grief d'avoir choisi un Bénédictain et un Tamponnais ( devenu maire du Tampon ) comme DGS et DIR CAB dans la mesure où ces postes suprêmes ( Direction Générale des Services, DIRection de CABinet ) nécessitent une confiance indéfectible, une proximité, une vision et des affinités partagées ! 

Il oublie que le Directeur de l’ Espace Leconte de Lisle était aussi un Tamponnais…« Que le vaincu aux élections de 2008 balaye devant sa porte ! Anou, nout devant d’porte lé propre »

Jusqu’ à l’insécurité qui serait en hausse à cause de madame Bello : l’ancien Maire ignore les chiffres donnés par la cellule de veille Mairie/Gendarmerie  et par le commandant de Compagnie qui commente les dernières tendances de la délinquance sur la commune : baisse de 6% depuis le début de l’année

Dés notre arrivée en fonction, nous avons pris des  mesures : 

Tout d’abord en engageant un diagnostic financier dont les principales conclusions ont été  les suivantes : des anomalies sont constatées dans les comptes de la Commune. Les frais de bouches, les dépenses de téléphonie mobile, les voyages, les frais de publication et autres atteignent des sommets. Notre équipe a donc drastiquement revu l’ensemble de ces postes à la baisse.

Cet audit a aussi mis en évidence la mauvaise santé financière de la Commune. L’épargne nette est négative, les encours d’emprunts sont relativement élevés alors même que les investissements nécessaires sont importants notamment en matière d’infrastructures : adduction en eau potable, eaux usées, routes etc…Il nous fallait agir vite après ces constats !


Ces mois passés à la direction de la Ville nous ont permis de renouer des contacts avec différents partenaires, nécessaires à son développement à l’instar de l’Etat, des banques, de diverses entreprises ou encore de promoteurs immobiliers… Ces contacts s’avéraient nécessaires car à l’évidence, l’ancienne équipe municipale a souvent eu une attitude brutale voire de rejet vis-à-vis des différents acteurs de l’aménagement d’une ville.


Dans le même ordre d’idées, notre équipe municipale s’est efforcée de mener une politique active d’écoute des administrés saint paulois, en les accueillant tant en Mairie centrale que dans les mairies annexes.


En ce qui concerne le personnel communal, nous avons souhaité jeter les bases d’une relation nouvelle, empreinte de respect. C’est dans cette optique que nous avons renoué des contacts avec les différentes organisations syndicales représentatives du personnel, avec lesquelles nous avons mené plusieurs réunions en vue d’établir un cadre relationnel stable.


Enfin, ces mois de mandat nous ont permis de réfléchir plus en avant sur nos différentes politiques publiques dans les domaines fondamentaux que sont l’aménagement, la petite enfance, l’école, la culture ou encore l’environnement…

Les grands axes de ces différentes politiques publiques ont été affinés lors de débats et de séminaires engagées au cours de cette année passée.
Nous pouvons nous féliciter des efforts réalisés par notre équipe tant au niveau du fonctionnement que de l’investissement :

 

En effet , en Fonctionnement, nous avons pu réaliser des économies significatives de consommations d’eau, de dépenses de voyages ou encore d’indemnités versés aux élus…

Cet effort important nous a permis d’ailleurs de dégager une épargne nette positive alors que sur les années antérieures elle avait toujours été négative...

 

En Investissement , nous avons réalisé des dépenses à hauteur de plus de 33 millions d’euros, soit plus de 31 % par rapport à 2007 !

Cet effort en matière d’investissement devra être poursuivi  compte tenu des retards importants que nous connaissons. Notre plan pluriannuel d’investissement se fixe comme objectif prés de 40 millions d’euros d’investissements  chaque année sur la durée du mandat.

Nous avons relancé le PLU : nous avons procédé à la validation du nouveau PADD, et  repris contact avec toutes les personnes publiques associées à ce projet. Le calendrier de travail a été revu, et arrêté. L’objectif visé est d’avoir un PLU l'an prochain.

 

Le projet de renouvellement urbain a été validé par les élus. Les « Journées portes ouvertes du PRU », ont permis tant aux habitants qu’aux commerçants de se familiariser avec le projet et de faire part de leurs observations. Les travaux  sur le centre ville sont en cours.

 

Pour les RHI ET ZAC EN COURS : 32 opérations de résorption de l’habitat insalubre et de ZAC sont actuellement en cours de réalisation. Sur plusieurs OPERATIONS ZAC nous avons rétabli le dialogue entre la Mairie et les habitants du secteur.

 

Nous avons validé des orientations nouvelles pour l’aménagement du secteur DE L’EPERON.

Sur SAINT-GILLES LES BAINS une méthode de travail concertée entre les différents acteurs intervenant dans le cadre de l’aménagement de cette zone, est mise en place en vue de bâtir un plan d’actions. Une étude sur l’aménagement du cœur de Saint-Gilles Les Bains est lancée.

A noter, l’engagement de la nouvelle municipalité de lancer le camping afin de permettre aux familles modestes de goûter aux joies de la mer. Les travaux du camping commenceront EN OCTOBRE 2009.

Sur la ZONE DE CAMBAIE, la nouvelle majorité en lien avec le TCO a relancé les projets d’aménagement de cette zone. Les nouvelles grandes orientations devraient voir le jour dans peu de temps. Elle a également repris contact avec la base ULM en vue de la maintenir sur le site tout en travaillant à son amélioration. Des contacts ont également été pris avec les différents propriétaires de la zone.


Pour la ROUTE DES TAMARINS, des réunions ont été menées avec la Région en vue de la programmation des implantations des bretelles d’accès et pour le TRAM TRAIN, la nouvelle majorité s’est fortement investie dans ce projet  dans l’optique d’assurer une meilleure intégration du Tram Train dans le Centre-ville de Saint-Paul, de prioriser  le tracé à plat et d’améliorer  l’intégration paysagère des infrastructures.

L’achèvement des travaux du DEBARCADERE est en cours.

Dans le domaine de la petite enfance, nous avons recruté des auxiliaires puéricultrices et des agents disposant du CAP petite enfance et nous procédons à l’aménagement de 6 micro-crèches pour 2009

L’école primaire de Rocquefeuil a été ouverte au mois d’août 2008

L’école primaire du Bernica totalement renouvelée.

Sans entrer dans le détail, précisons que 25 photocopieurs ont été remplacés par des appareils neufs et le parc informatique de toutes les écoles a été renouvelé et toutes les directions des écoles ont été par ailleurs dotées d’un ordinateur.

Il faut noter la mise à disposition de bus scolaires pour qu’un nombre plus important d’écoles puissent proposer la natation à leurs élèves. Dans les 3 ans qui viennent, l’objectif fixé est que tous les élèves quittant le cursus du 1er degré sachent nager.

Nous avons augmentaté le nombre d’enfants inscrits en centres de loisirs pendant les grandes vacances. De 1425 enfants en 2007, le nombre a été porté à 1732 en 2008 soit une augmentation de 307 enfants et en janvier nous avons porté la capacité d’accueil à 2000 enfants soit 575 enfants de plus que sous l’ancienne municipalité et nous avons généré de l’emploi temporaire en recrutant 222 animateurs autour de 37 encadrants, dont 15 assistants sanitaires et 3 surveillants de baignade pour la sécurité des petits et nous avons mis en place un système de ramassage à l’attention des enfants issus de quartiers défavorisés.

En collaboration avec le Rectorat de La Réunion et la Médiathèque, lors de l’opération «  un livre un enfant » l’ouvrage, contrairement aux années précédentes, n’a pas été choisi par l’équipe municipale mais par l’équipe pédagogique dans le  but de faire travailler l’enfant sur le livre qui lui est offert. Un concours d’orthographe a été organisé, dont la finale s’est tenue en Mairie, ainsi qu’un concours de ramassage de piles usagées qui a permis de récolter presque 3 tonnes de piles grâce au concours des enseignants et des élèves !

Nous avons lancé la Base de Données adresse qui regroupe l’ensemble des adresses existantes sur la commune et qui permet d’avoir enfin une base à jour des adresses postales qui servira essentiellement pour  le recouvrement de l’impôt et l’implantation des compteurs d’eau.

Nous avons lancé des opérations pluriannuelles en vue d’améliorer et renforcer la sécurité des habitants et des biens aux abords des ravines, sur l’ensemble du territoire saint-paulois. Mise en place dans l’immédiat de panneaux de pré-signalisation des radiers .

Pour l’eau potable, un avenant a été signé avec la Société Véolia Eau en vue de purger un contentieux initié par l’ancienne mandature. Cet avenant a permis de régulariser la situation entre la Ville et le fermier et de régler à l’amiable les difficultés existantes principalement liées à une attitude non responsable de l’ancienne équipe municipale. Cet avenant soumis à l’approbation du Conseil Municipal de décembre 2008 n’a entraîné aucune augmentation du prix de l’eau pour les usagers et  n’aura pas d’incidence sur la durée du contrat d’affermage dont l’échéance est prévue en 2010.

Dans le même ordre d’idée, la régie d’assainissement « La Créole » a régularisé la situation avec l’ancien fermier avec la mise en application des dispositions contenues dans l’accord conclu devant le juge administratif entre l’ancienne municipalité et Veolia.

Les agriculteurs de St-Paul bénéficient aujourd’hui d’une tarification spéciale pour leur exploitation agricole suite à la signature d’une convention entre la Mairie et la Société Véolia Eau.

Une étude d’aménagement touristique du site de L’ETANG SAINT-PAUL est lancée. La municipalité a également relancé le dossier de l’Etang auprès de l’Etat pour être gestionnaire de la réserve naturelle .


Pour le personnel communal : mise en place de titres restaurants en faveur du personnel permanent non titulaire et de titres cadeaux en faveur du personnel de restauration scolaire, revalorisation des salaires des salariés pauvres de la commune qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, primes aux médaillés du travail d’un montant de 1000 euros pour les médaillés d’or, engagement d’un véritable dialogue avec les différentes organisations syndicales sur la situation du personnel.

Etablissement d’un nouvel organigramme des services municipaux : avec la mise en évidence de trois orientations politiques fortes de la mandature : Identification et renforcement du pôle Environnement, Constitution d’un pôle Culture , Engagement d’actions visant à déconcentrer les services municipaux avec notamment la mise en place d’écrivains publics en cours

Construction de la Mairie annexe de la Plaine Bois de Nèfles.

L’aménagement d’aires de jeux sur Plateau Caillou

Une mandature compte six années et notre équipe n’a été en fonction qu'une dizaine de mois.

S’agissant des réalisations, il convient de distinguer les opérations de construction, des actions relevant du fonctionnement ou de gestion.

Les opérations de construction sont par essence, relativement longues et elles s’étalent souvent d’ailleurs sur plusieurs mandats ! Il convient donc, pour notre équipe, de tracer le cap, et de nous projeter dans le SAINT-PAUL de demain. Dans cette optique, nous avons soumis  au Conseil Municipal, notre Plan Pluriannuel d’Investissement qui a fait l’objet de nombreuses réflexions.

Nous prévoyons d’investir sur les cinq années qui viennent, plus de 200 millions d’euros, soit 40 millions par an et ce dès 2009.

Les besoins sont énormes dans tous les domaines, et force est d’admettre que Saint-Paul accumule des retards importants.

A titre d’illustrations de notre PPI, nous pouvons citer quelques projets tels le camping, la médiathèque, l’ouverture de plusieurs structures d’accueils pour la petite enfance, l’aménagement de nombreux quartiers de la Commune avec notamment une accélération des constructions de logements sociaux…

Notons également que ce PPI repose, pour partie tout au moins, sur la relance indispensable de notre Plan Local d’Urbanisme que nous avons engagée.

Au niveau des « réalisations » en matière de gestion, nous pouvons être fiers :

 

-          D’avoir réduit très largement le train de vie de la collectivité (- 700 000 euros en 2008 sur le poste fêtes et cérémonies).

-          D’engager avec les représentants du personnel un véritable dialogue social dans notre collectivité qui compte pas moins de 3200 agents.

-          D’avoir mis en œuvre en faveur de nos agents le chèque déjeuner qui leur a été, depuis trop longtemps, promis et d’autres mesures de revalorisation des salaires les plus bas.

-          D’avoir réinvesti et offert à un plus grand nombre d’enfants Saint-Paulois, des centres de vacances ou de nouveaux lieux d’accueil – Exemple : Alambic du Guillaume, sous peu le Centre Communal de Vacances et à court terme, l’Hôtel du Maïdo.

-          Et enfin, nous avons, et ce n’est pas la moindre de nos actions, renoué et « apaisé » les relations de la Ville avec plusieurs de nos partenaires : Etat, promoteurs immobiliers, associations, prestataires privés…

-            Elargissement des bases fiscales de la Commune en vue d’assurer un meilleur recouvrement de l’impôt.

Enfin, permettez-moi de citer, pèle mêle, plusieurs dossiers que nous  avons engagés ou mis en œuvre pendant ces quelques mois de mandat  :

La mise en place du contrat local de sécurité et de prévention

- la salle moringue à Carosse

- La relance de l’office du tourisme

- L’équipement des CASE et salles de fêtes, l’informatisation de la médiathèque

- La création de l’OMS

- La programmation de la construction de 7 rondavelles sur la station balnéaire avec points d’eau et WC et de plus de 600 abris bus sur le territoire, d’un Etablissement pour personnes âgées dépendantes à Roquefeuil, de la nouvelle gare routière, de 5 dalots et de 4 passerelles par exemple sur le chemin hangar

-    L’installation des pompiers dans les locaux décents

-    L’organisation de déchetteries mobiles dans les quartiers

-          Le lancement des études du patrimoine au centre ville et dans les hauts

-          Le lancement des études pour la réhabilitation des 5 églises faisant partie du patrimoine communal (Guillaume, Saint Paul Centre, Bois de Nèfles, Saint Gilles les Hauts, la Saline les Hauts).

-          La fête du 20 décembre à Villèle

-          La fête de la musique dans tous les quartiers

-          La mise en régie de la salle culturelle Leconte de l’Isle

-          La mise en place d’un prix préférentiel pour les commerçants de Saint Paul à la fête commerciale et au marché forain

-          Des travaux de réhabilitation des écoles

-          La construction de 6 préaux dans les écoles qui n’en étaient pas pourvues

-          La rénovation des équipements sportifs : piscine du front de mer, gymnase de Saint Paul…

-          Le lancement des études pour la réhabilitation du stade olympique

-          Des travaux de rénovation des écoles de Mafate

-          La mise en œuvre du projet «  Eperon Village Solaire »

-          Le lancement des études pour la réouverture de la grotte des premiers réunionnais ou encore pour la réouverture des bassins de Saint-Gilles…etc,

-          construction d’un boulodrome à l’Hermitage et 4 autres sont prévus à laperiere, eucalyptus, Corbeil, Villèle

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article