Avec Alain Bénard, le personnel communal humilié

Publié le par Huguette Bello

70% des électeurs disent non à Alain Bénard. Ils ont raison!


Au sein même des services de la Mairie, nous avons trouvé une situation totalement injuste, manifeste de l’indifférence de l’ancienne équipe envers les travailleurs pauvres saint-paulois
.


106 agents non-titulaires, des écoles principalement (balayeuses, surveillantes, personnel de cantines), mais aussi d’autres services de la Commune de Saint-Paul vivaient avec moins de 500 euros par mois, ils gagnaient moins qu’une personne embauchée sur un contrat aidé ( CAE ou CUI ).


Certains vivaient depuis plus de 30 ans avec la moitié du seuil de pauvreté, soit 400 euros ! depuis plus de 30ans !!!


Notre nouvelle municipalité a donc décidé de revaloriser leur salaire.


Cette mesure d’urgence sociale a permis ainsi une revalorisation des salaires de ces non titulaires aux salaires choquants.

Les employées rémunérées sur la base mensuelle de 70 heures pourront ainsi travailler 87 heures et verront leur salaire augmenter d’environ 120 euros. Celles qui effectuaient jusqu’à présent 44 heures pourront toucher 300 euros de plus.


Cette initiative, présentée en Comité technique paritaire, a été saluée par les organisations syndicales de la collectivité.

 Voilà une injustice d'Alain Bénard désormais réparée !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article