Avec Alain Bénard, pas d’anticipation

Publié le par Huguette Bello

 

70% des électeurs disent non à Alain Bénard. Ils ont raison !

Retard des enfants à l'école, contretemps au travail... de nombreux automobilistes payent aujourd'hui les conséquences de la mauvaise politique de l'ancienne municipalité, d'Alain Bénard autour de la gestion de la route des Tamarins en service depuis le mois de juin.

Cette mauvaise gestion due à un manque d'anticipation, a pour conséquence la formation de nombreux bouchons en périphérie du centre ville.

Commenter cet article